Volontairement soumise : le fantasme BDSM de MacFarland

Doug Armat est un riche avocat du cabinet « Billionaire Brothers ». Décidé à enfin profiter de sa fortune, il fait l’acquisition d’un splendide manoir en bord de mer. Cependant, celui-ci a besoin de grands travaux de rénovation. C’est alors qu’apparaît Elizabeth Blakely, une jeune décoratrice d’intérieur qui a besoin de ce travail pour se faire une solide réputation. L’installation d’un donjon pour le maître des lieux la conduit vers des facettes du métiers qu’elle n’avait pas considérées jusqu’alors.

Ce livre est un court récit érotique long d’environ 5 350 mots. Il contient des passages érotiques et sexuels destinés à un public averti, intéressé par ce genre littéraire. Il n’a vocation à être lu que dans des endroits où sa publication et sa lecture ne violent pas les lois en vigueur.

Extrait :

Trois millions de dollars pour l’acquisition de la maison, un demi-million pour la re-décorer et la remeubler et le lieu était prêt à être habité.

Elle était arrivée la première et l’attendait.

— Bienvenue à la maison, dit-elle en ouvrant la porte d’entrée.

Les décombres d’il y a quelques temps avaient laissé place à un plancher sans tâches et reluisant ainsi que de petites touches de bois de haute qualité remis à neuf. Le résultat était époustouflant.

Chaque pièce était magnifique et Doug en oublia son côté réservé pour laisser exprimer sa stupéfaction, l’atmosphère était même plutôt détendu avec Elizabeth. Au bout d’un heure, il avait vu et commenté l’ensemble des pièces sauf une. Tous deux se tenaient en haut des marches sombres.

Le silence qui régnait à nouveau semblait peser, puis finalement, Doug rompit la tension qui était devenue palpable. Sans dire un mot, il descendit les marches et remarqua que la porte avait été remplacée. À l’endroit où l’on trouvait auparavant une porte d’apparence légère se tenait désormais une lourde et massive porte en chêne renforcée avec des barres de fer.

Après avoir tourné la clé, Douglass se tint debout dans la pièce et demeura stupéfait. C’était l’endroit idéal pour une aire de jeu. Les briques rouges donnait à l’endroit une lueur profonde, presque artificielle. La lumière qui se dégageait était parfaite pour mettre en valeur chaque détails de l’équipement ainsi que la personne qui se tiendrait à l’intérieur.

Acheter sur Amazon

Acheter sur Barnes & Noble

Acheter sur Kobo

Also from Smashwords, Google Play and Apple



Comments are closed.

Share this Page

Like our content?  Share it with the world.

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
Linkedin0
DiggDigg0
Tumblr0
Stumbleupon0
Reddit0
Delicious0
E-mail
Blogger0