Secret Sauvage

Mary Cooper se retrouve dans la situation délicate de femme seule dans le Far Ouest américain. Veuve à un âge précoce et dans l’impossibilité de se tourner dans sa famille restée à New York depuis sa fugue de la maison paternelle, elle a trouvé à se faire engager comme institutrice dans une petite ville. Elle y mène une existence bien solitaire et il lui manque bien plus que la simple compagnie d’un homme.  Mais une maîtresse d’école qui se respecte ne peut décemment pas s’abandonner aux plaisirs de la chair trop librement, quand bien même serait-elle jeune et jolie. Mais la vie de Mary va prendre une toute autre tournure, d’une façon pour le moins non suspectée lorsqu’ elle croise le chemin d’un Indien. Si Loup Brûlant a besoin de son aide dans un premier temps, il va par la suite lui rendre la pareille et lui enseigner qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien – et même beaucoup de bien. La vie de Mary va se trouver changée pour toujours par la force de son secret sauvage.

Cette histoire est explicitement érotique et contient approximativement 13,000 mots. Le langage est très imagé et comprend des thèmes sexuels. Il est destiné uniquement à l’usage d’adultes intéressés par ce type de contenu et ne peut être accessible que dans des juridictions où il peut être vendu et apprécié sans porter atteinte à une quelconque loi locale.

Extrait:

L’Indien était dans l’eau, sous l’eau plus exactement et il remonta à la surface en un long et puissant mouvement. Un jet d’eau vola dans l’air, dans les rayons du soleil, quand il secoua la tête. Il se baignait en tenue d’Adam, sa peau, ruisselante d’eau, brillait dans la lumière et il lui tournait le dos. Mary vit que son corps était un ensemble de lignes fortes et de muscles, depuis ses épaules carrées jusqu’à la courbe de ses fesses.

Apparemment, il n’avait pas conscience de sa présence et elle était sur le point de l’en informer. Pourtant, il donnait l’impression de se donner en spectacle. Ses mains essuyant l’eau sur son corps, repoussant les cheveux qui obstruaient son visage et se touchant lui-même, caressant sa queue. Mary désirait ardemment voir le traitement qu’il s’infligeait et qui lui arrachait de si doux sons, presque des gémissements. La simple contemplation de son dos rendait sa chatte humide, et si elle l’avait pu, elle aurait envoyé valsé jupes et jupons et se serait masturbée au même rythme et avec le même entrain que lui. En l’état actuelle de la situation, elle pouvait déjà sentir sa mouille ruisseler le long de ses jambes, rien qu’en regardant son cul ferme alors qu’il se baisait avec ses mains. Tout de même, pensa-t-elle, elle pensait contrôler complètement la situation jusqu’à ce qu’il laisse échapper un sourd grognement de joie sauvage.

Alors, il se retourna instantanément alerte et prêt à combattre. Cela aurait été une vision des plus effrayantes si sa queue n’avait été dressée, réclamant l’attention de Mary. Voyant qu’il qu’elle était seule, l’Indien se mit à rire.

Acheter sur Amazon

Acheter sur Barnes & Noble

Acheter sur Smashwords

Acheter sur Kobo



Leave a Reply

Share this Page

Like our content?  Share it with the world.

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
Linkedin0
DiggDigg0
Tumblr0
Stumbleupon0
Reddit0
Delicious0
E-mail
Blogger0