Meilleurs plans pour coucher : un fantasme érotique de vengeance

best laid plans french 2100x1400 cover

Après avoir surpris sa fiancée au lit avec son meilleur ami, Frankie est seul, assis à un bar, tentant de noyer son chagrin dans l’alcool. Finis, ses projets d’avenir. C’est alors que la petite sœur de sa fiancée entre dans le bar. Elle se moque des cadres, de la sécurité dans la vie. Elle vit selon ses propres règles. Il se trouve également qu’elle était au courant de l’aventure de sa sœur depuis des mois. C’en est finalement trop pour Frankie. Il la ramène chez elle, et une chose menant à une autre… Mais est-ce du sexe pour se venger, ou cherche-t-il juste une façon de sortir du cadre qui a toujours défini sa vie ?

Ceci est une histoire explicite d’environ 5 300 mots. Elle contient un langage graphique et des thèmes sexuels. Cela signifie qu’elle n’est à destination que d’adultes intéressés par ce type d’histoire, dans des juridictions où sa vente et sa jouissance ne transgressent aucune loi locale.

Extrait :

Elle ne broncha pas, même si à chaque mot, je m’approchais d’elle. En réalité, elle me rentra dedans, de sorte que lorsque les derniers mots s’échappèrent de mes lèvres, nous nous tenions pratiquement torse contre torse. Ali pressa sa main sur mon buste, ses yeux bleus ressemblant tellement à ceux d’Angie, mais malgré tout différents, plus clairs, d’une façon que je n’aurais pu expliquer. Ses yeux me regardaient avec une inquiétude que je n’avais jamais vue, je pense, dans les yeux d’Angie. Sa chevelure sombre était maintenue derrière son visage par un chignon désordre qui s’écroulait. Pas de trace d’un produit pour cheveux qui laissait toujours les cheveux d’Angie raides et pas faits pour être touchés. Son visage ne portait aucun maquillage, sa peau crémeuse était sans aucun de ces défauts qui obsédaient Angie. Et elle sentait le lilas et la lavande, et quelque chose de légèrement épicé – et, oui, il y avait l’odeur du diluant à peinture, l’odeur de peinture à l’huile.

Même si elles étaient sœurs, même si elles avaient plus ou moins la même taille, des corps similaires – bien que les seins d’Ali étaient plus pleins, ses courbes un peu moins juvéniles –, avaient la même couleur d’yeux et de cheveux, il y avait des différences. Je ne pouvais pas faire semblant qu’elles étaient toutes deux interchangeables.

Acheter sur Amazon

Acheter sur Barnes & Noble

Acheter sur Kobo

Also from Smashwords, Google Play and Apple



Comments are closed.

Share this Page

Like our content?  Share it with the world.

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
Linkedin0
DiggDigg0
Tumblr0
Stumbleupon0
Reddit0
Delicious0
E-mail
Blogger0