L’Amatrice: un fantasme BDSM

Marie décide d’échanger sa place avec son amie Carrie qui travaille comme escorte. Marie apprend par son chauffeur que ce soir, elle a quatre clients, ce qui est normal pour Carrie. Ce que Marie ignore c’est que Dale, le chauffeur qui se trouve également être son ex-petit ami, est l’un des quatre clients et qu’ils participent tous à la même séance de BDSM. Marie se fait baiser par les quatre hommes avant de se faire mettre par une machine à baiser. Tous ses trous seront pris et elle en savourera chaque seconde.

Cette histoire est explicitement érotique et contient approximativement 5,500 mots. Le langage est très imagé et comprend des thèmes sexuels. Il est destiné uniquement à l’usage d’adultes intéressés par ce type de contenu et ne peut être accessible que dans des juridictions où il peut être vendu et apprécié sans porter atteinte à une quelconque loi locale.

Extrait:

Mais ce n’était pas ce qui allait arriver en premier ! Le cinquantenaire tendit le fouet au petit homme. Ah non, ça ne va pas recommencer, pensa-t-elle. Mais, si, cela allait avoir lieu à nouveau. Quand le fouet cingla sa chair, elle comprit qu’il ne fallait espérer aucune retenue de sa part. «Aaah» cria Marie. Sa chatte était toute engourdie et douloureuse et la brûlure du fouet lui causait une douleur stridente, mais elle sentait que son entrejambe était trempée. Le regard intransigeant de Dale la fit mouiller encore plus. «Aaaahhh» cria-t-elle à nouveau. La douleur était telle qu’elle menaçait de l’anéantir. Son visage était recouvert de larmes quand le petit homme mit sa queue dans son con. Elle était mouillée, tellement mouillée. Il eut pourtant la sensation que la taille de sa bite ouvrait ses jambes. Mais elle s’en moquait. Marie voulait simplement être baisée, fort et bien. Le foutre du coup précédent coulait encore le long de ses cuisses quand le petit homme déchargea dans sa chatte. Elle avait l’impression d’être un sex toy, un objet de désir, simplement utilisée pour le plaisir des autres. Il y avait du foutre tout autour de sa chatte soigneusement rasée et il gouttait entre ses cuisses. Le jus de Marie se mêlait à leur semence et elle en reconnaissait l’odeur. La combinaison des odeurs l’intoxiquait et ne faisait qu’augmenter son désir d’être baisée.

Acheter sur Amazon

Acheter sur Barnes & Noble

Acheter sur Smashwords

Acheter sur Kobo



Leave a Reply

Share this Page

Like our content?  Share it with the world.

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
Linkedin0
DiggDigg0
Tumblr0
Stumbleupon0
Reddit0
Delicious0
E-mail
Blogger0