Innocence et Luxure

Penny Reed était née quatre mois trop  tôt et son corps n’avait pas eu le temps de bien se développer, mais ses médecins promirent que cela finirait par arriver. Après s’être senti malheureuse d’être à la plage depuis  un mois avec ses amis bien  mieux foutues, Penny trouva enfin un homme qui répondait  à ses charmes féminins, même si elle n’est pas aussi féminine que les autres filles …

Il s’agit d’une histoire érotique explicite de près de 5600 mots. Il contient un langage ou des thèmes sexuels. Il est destiné uniquement aux adultes qui sont intéressés par ce type de matériel pour l’affichage dans les juridictions où la vente et la jouissance ne viole pas les lois locales.

EXTRAIT:

«Il y avait tellement de choses que Penny voulait faire, tellement de choses  qu’elle avait en elle, qu’elle n’avait vraiment aucune idée par où commencer … mais elle était absolument certaine qu’elle devait impressionner Brett avant qu’il ne change d’avis. Elle se leva rapidement et posa ses mains sur sa queue gonflée, abaissant son visage jusqu’à ce qu’il soit à quelques centimètres de son visage. “Laisse-moi la voir Brett,” dit-elle essoufflée. Elle n’avait pas à feindre l’excitation qui faisait durcir ses minuscules mamelons. D’un mouvement habile de ses mains elle jeta son haut sur le sol. Son visage était rouge, ses lèvres entrouvertes, ses yeux brillaient de convoitise et son souffle était rapide, saccadé et profond.

Brett s’assied, immobile, stupéfait … alors que Penny passait déjà à l’étape suivante. Elle libéra la grosse bite de Brett du short cargo qu’il portait, elle le prit à deux mains, frottant sa joue contre l’organe gonflé. Avant que Brett ait put soulever d’autres objections, Penny  ouvrit sa  bouche en grand et avala sa bite. C’était le premier vrai pénis qu’elle voyait à part ceux qu’elle avait vu en  photos et dans les films, mais il était plus petit que le grand gode en latex, qu’elle avait appris avaler lorsqu’elle était seule dans sa chambre. Penny referma ses lèvres autour de la base de la queue de Brett et  commença à bouger sa tête de haut en bas de la même  façon qu’elle avait vu faire les filles dans les vidéos sur internet. Ses yeux  grands ouverts, ne voulant rien manquer, mais elle ne pouvait voir que la peau de son ventre … mais ses mains étaient partout à la fois, caressant, effleurant, frottant tout ce qu’elle pouvait atteindre. Elle caressa et souleva ses couilles, et sa petite main se glissait entre les globes de ses fesses, pour toucher son anus plissé.

Brett était parti, transporté dans un univers fantastique où il était possible pour un simple mortel d’avoir une  magnifique fée super excitée dévorer sa queue et le caresser lascivement. Comme par magie, ils étaient tous deux nus, et Penny qui l’avait poussé sur le tapis moelleux, avait remplacé ses petites mains curieuses par sa bouche affamée, elle se mit à lécher et sucer ses couilles avec gourmandise. Ses petites mains enroulées autour de sa bite dressée comme sa petite langue rose sondait  et pénétrait l’anneau serré de son cul. ”

Acheter sur Amazon

Acheter sur Barnes & Noble

Acheter sur Smashwords

Acheter sur Kobo



Leave a Reply

Share this Page

Like our content?  Share it with the world.

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
Linkedin0
DiggDigg0
Tumblr0
Stumbleupon0
Reddit0
Delicious0
E-mail
Blogger0